client avatar infolettre abonné
Entreprendre

Bâtir sa liste d’abonnés e-mail marketing (infolettre)

Je cherche à agrandir ma liste d’abonnés ? Qui voudra bien me lire ?

Est-ce que je vais les tanner ? Je vais leur dire quoi ?

Tu t’es lancée dans le monde merveilleux du e-mail marketing (infolettre) dernièrement. Tu y penses sérieusement, mais tu ne sais pas quelle direction prendre et encore moins pourquoi tu devrais emboîter le pas ?

Je vais essayer de te donner quelques pistes dans ce court article.  Une étape à la fois.

Tout d’abord, à qui tu adresseras ton message ? peaufiner son audience.

Tu peux (et même dois) avoir plus d’un avatar. Par exemple :

  1. Un homme, dans la trentaine, PDG d’entreprise
  2. Une femme, dans la vingtaine, étudiante

En fonction de ton avatar tu pourras choisir quelle stratégie adopter. On n’utilise pas le même ton, le même contenu si on parle à un homme PDG qu’une jeune étudiante. On ne lui vend pas la même chose, on ne le rejoint pas avec les mêmes plateformes sociales non plus.

Comment vas-tu aller le chercher ? bâtir ta liste d’abonnés !

  • via une page d’atterrissage (landing page) incluant un aimant à client (un nanane !)
  • via ton site web (pop-up)
  • Sur ta page Facebook professionnelle avec le bouton appel à l’action que tu peux personnaliser
  • En bas d’un article de blogue

Pour ne nommer que ceux-ci !

Qu’est-ce qui pourrait être un bon «nanane» ?

  1. Une promo exclusive 24-48 heures
  2. L’annonce en prévente d’une nouveauté
  3. Un document étude de cas
  4. Un webinaire informatif/éducatif

Il en existe tout plein. J’en parle dans cet article ici !

J’ai maintenant 30 nouveaux abonnés ! qu’est-ce que je fais ?!?!

Tu dois idéalement avoir prévu le parcours de ton prospect. Il a téléchargé ton document ou il a écouté ton webinaire. Maintenant, tu veux le garder près de toi et le faire entrer dans ton univers.

Il faut absolument que tu imagines comment tu vas l’accompagner vers son premier achat et le fidéliser.

Je t’invite à prendre une feuille de papier et dessiner le parcours.

Je vous donne un exemple de stratégie des plus simples et un MUST

Automatiser un message de bienvenue

Pour  les remercier de vous faire confiance, de les laisser entrer dans leur vie. On en profite pour se présenter, parler de notre offre de service ou de notre produit. Tu peux annoncer la fréquence à laquelle tu entreras en communication avec lui.

Toujours avoir un CAT (call to action / appel à l’action). Même s’il ne s’agit pas de vendre.

On veut diriger le prospect vers notre site web, un article, nos réseaux sociaux… Dans ce cas précis, dans un message de bienvenue, je propose souvent de diriger vers la page à propos de votre site web au lieu de recopier tout le texte. Style : un bouton lire la suite

Je recommande d’avoir 2 ou 3 courriels dans cette automatisation.

Dans l’exemple ci-dessus, la personne a choisi TON offre pour une raison bien précise. NE LA PERD JAMAIS DE VUE !

Les 2 courriels qui suivront doivent répondre à cette promesse et ne pas sentir la vente à plein nez.

Je donne souvent comme exemple quand on entre dans un magasin (ex : Simons). La vendeuse ne nous saute pas dessus ! Elle nous fait un sourire, elle nous salue.

Puis, elle prend quelques minutes avant de venir nous voir et nous demander comment elle peut nous aider. Puis, elle attend encore et nous parle de la promo en cours qu’on devrait connaître. On reproduit la même pensée dans nos courriels.

Exemples :

  • courriel 2 (attendre 2 à 3 jours) : Parler de vos valeurs, parler de ce qui s’en vient pour votre entreprise, les accompagner avec leur besoin en leur offrant des informations pertinentes sur vos services, vos produits SANS VENDRE
  • CAT = rejoignez moi sur facebook, sur instagram, sur Linkedin
  • courriel 3 (attendre 3 à 5 jours) : Parler de vos promotions en cours, prendre de leur nouvelle, on met un témoignage client ou on propose de visiter une section de notre site et on dit pour quelle raison on pense que ça pourrait l’intéresser. Quel est le bénéfice ?
  • CAT = visiter la section XYZ, Prendre rdv…

On ne saute pas d’étape. c’est comme en couple, on se rencontre une première fois, on développe une relation, on se fiance puis on se marie.

C’était un petit survol. On pourrait en jaser ensemble en accompagnement. Dans chacun de mes accompagnements, on parle de la stratégie parce que sans stratégie pas d’infolettre !

Si tu ne sais pas à qui tu vas t’adresser, pourquoi tu vas entrer en communication avec lui, qu’est-ce que tu veux qu’il pose comme action, à quelle fréquence tu vas lui écrire, quel comportement tu vas observer… bah je te recommande d’attendre tout simplement.

Si tu sens que tu es rendue à cette étape et surtout que tu as envie de ne pas être seule pour tout mettre en place, je t’invite à prendre rdv avec moi.

S’abonner à la liste pour du contenu exclusif, oui oui !

* indicates required


/

( mm / dd )


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *