Entreprendre

Comment se porte ta notoriété sur les réseaux sociaux ?

Cherches-tu constamment à être visible et à te démarquer sur les réseaux sociaux ? Quelle stratégie as-tu choisi d’adopter ?

Sache que la notoriété se gagne avec le temps. Elle n’arrivera pas comme un cadeau du ciel après avoir obtenu 1 000 abonnés sur ta page professionnelle Facebook. Tu dois bâtir ta notoriété et l’entretenir. Tu auras beau faire 3 publications par jour sur Facebook, si elle ne propose de mieux te connaître, de bien comprendre tes compétences, tu tournes sûrement en rond.

Par quoi commencer ?

Il te faut d’abord améliorer tes profils sur tes comptes professionnels : Linkedin, Instagram, Facebook, Pinterest… Tes abonnés doivent être en mesure de bien comprendre tes services, découvrir ta personnalité, saisir quelles compétences tu as et t’adopter pour les prochaines semaines (mois si tu as de la chance!)

kevin-bhagat-425896

Ta présence sur le web en petite dose

Mise en contexte : tu participes activement sur un groupe Facebook depuis 4-5 semaines. Tu partes activement tes bons et tes mauvais coups. Tu te dis sûrement que cela te rend «visible», mais sache que notoriété et visibilité ne vont pas nécessairement ensemble. Tu perds probablement ton temps à 33% sur le web (comme moi avant que je réalise que je faisais de la veille … je t’expliquerai!). Tu penses que tes efforts seront récompensés que d’échanger avec 10 personnes sur les groupes vont te permettre de te faire connaître. Eh non !

Le piège des groupes Facebook

En grande partie c’est du social. Si tu choisis bien ton groupe, tu auras la chance d’obtenir de bons conseils, de pouvoir partager une fois par semaine ta page pro Facebook, de tisser des liens d’affaires. Mais, dans la plupart des cas, tu attires aussi l’attention et pas nécessairement au bon endroit. Tu risques carrément ta réputation.

Tu as le droit d’être débutante, mais …

C’est certain, on doit commencer quelques parts. On doit oser défoncer une barrière au risque de se planter. Ce que j’ai compris avec le temps, c’est qu’il faut être présente mais juste assez et surtout quand on est débutante. Pourquoi ? avoue que tu as déjà trouvé qu’une fille sur un groupe était beaucoup trop présente et «demandante». Elle était frugivore ! Au lieu d’avoir l’air débutante et naïve, elle te tapait gros sur les nerfs. Être débutante c’est savoir qu’il faut poser des questions, demander de l’aide sans polluer les réseaux sociaux. Le web est rempli de ressources. Une simple recherche pourra sans doute te sauver la face une fois ou l’autre.

Sois patiente, tu gagneras à être connue

Ce n’est pas évident d’être patiente quand on souhaite que nos affaires roulent à grande vitesse. Toutefois, c’est le meilleur conseil que je peux te donner. La patience est payante. Vouloir tout de suite, maintenant son premier contrat, sa première vente Etsy, son premier webinaire populaire ça vient avec la notoriété. Ta présence sur le web est cruciale, mais pas à n’importe quel prix. Je te propose de poser simplement les actions suivantes au cours des prochaines semaines et surtout d’en être satisfaite. Mesures tes actions cela va te permettre d’avoir un sentiment d’accomplissement fort qui se fera ressentir.

Simplement quelques actions tout doucement

  • regarde ton image corporative et comment tu pourras te pencher sur sa valeur ajoutée, sa compréhension
  • regarde ce que fait ton compétiteur en suivant ses pages professionnels (pas de plagiat!)
  • Questionne tes abonnés, tes clients par infolettre pour bien cibler leur besoin et leur offrir tes compétences
  • Interagit avec les entrepreneurs en partageant le contenu que tu aimes en leur donnant le crédit (on aime recevoir du «love»)
  • Propose un calendrier de publications intéressants à tes abonnés en offrant autant du contenu éducatif que ludique pour détendre l’atmosphère
  • Fait relire ton profil, ton à propos par une amie, une rédactrice web, une ajointe virtuelle pour valider si cela te représente et démontre bien ta valeur

Il n’y a pas d’ordre à respecter, pas de protocole officiel. Il suffit de constamment s’améliorer et mesurer l’impact de nos actions sur le web. Nous sommes continuellement sous la loupe.

Si tu aimes ta communauté, tu dois respecter leurs intérêts et encore plus leur rythme.

Si tu as déjà entendu dire qu’une publication par jour c’était trop sur ta page Facebook professionnelle, je t’invite à mettre de côté cette pensée. Premièrement, il est faux de croire que chaque personne qui te suit voit ta publication journalière. Facebook a sa manière de gérer que tu ne sauras contrôler. Par contre, ce que tu peux contrôler c’est ce que tu vas offrir à tes abonnés et comment tu vas diversifier tes interventions. La solution : faire une bonne veille. Article sur le sujet à venir !

En résumé, sois patiente, gère tes interventions sur les groupes Facebook, révise tes profils sociaux, fait tes recherches comme une grande fille sans toujours demander l’avis de la prochaine germaine, donne de l’amour aux entreprises dont la notoriété t’impressionne et rejoint directement ta niche, tes clients (cela va te revenir tu verras) et surtout, donne-toi le droit de faire simplement le prochain pas.

Va voir mes profils  pour t’inspirer :

Crédit photo : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le défi infolettre 20 jours de contenu par courriel pour 1,50 $ par jour est accessible en tout temps ! C'est un départ ? Ignorer