Entreprendre

Retourner sur les bancs d’école pour faire ce qui te passionne

As-tu déjà eu envie de changer de carrière une bonne fois pour toute afin de t’épanouir pleinement dans un métier qui te passionne vraiment ?

Tu as déjà surfé sur les programmes offerts en ligne en te disant que cela serait bien pour concilier travail et famille. À chaque saison d’inscription qui approche tu te dis, me semble que je suis due pour un changement… Qu’on se le dise, ce n’est pas évident de faire un choix de carrière pour «toujours».

Ah ! le rythme de vie qui joue sur mon mental

Je ne sais pas si j’ai la patience de reprendre ce «beat» qui demande de faire des devoirs ! Avec la famille qui est au top de ma liste, la charge de devoirs me donne la frousse. En même temps, je me dis. Si jamais je suis passionnée, je n’aurai pas le sentiment que c’est un poids sur mes épaules.
Encore là, faire un choix c’est pas évident. Surtout quand on inclut la portion monétaire et la diminution des heures de travail que cela implique. Ouch !

S’inscrire à un certificat universitaire semblait une bonne idée

J’ai fait un test l’automne 2016. Oh que j’ai pogné un mur. J’avais jamais été une universitaire. J’avais toujours entendu que la charge de travail était grande. Je ne pensais tout simplement pas que ce serait comme je l’ai vécu. J’ai eu un choc quand j’ai commencé mes nombreuses heures de lecture obligatoire… Sauvez-moi ! J’avais beau lire et relire certaines phrases. Je devais sortir le dictionnaire pour bien comprendre et même là, avec toute mon humilité, mon cerveau s’en fichait complètement !!! Vous comprendrez que ce ne fut pas un succès pour moi. Et pourquoi dont ?

Je suis autodidacte faut que ça bouge !

Même si je voulais devenir une professionnelle qui écrit des thèses, je n’y parviendrais tout simplement pas. Je suis autodidacte ! J’ai besoin de créer, d’essayer, de bouger, d’expérimenter. J’aime lire, mais pas quand la langue me complique la vie. J’ai besoin que cela soit simple et essentiel that’s it ! J’ai terminé mon premier et unique cours de certificat en communication publique sous la note de passage. Et, j’assumais entièrement ma note. Je n’avais AUCUNE motivation ! On sollicitait mon cerveau pour apprendre des choses par coeur, et en plus, elles ne m’intéressaient pas. À quoi bon résister.

La formation continue tellement une belle option

Grâce aux réseaux sociaux, j’ai découvert tout le potentiel de la formation continue.  Plusieurs établissements offrent  des programmes intéressants et vraiment d’actualité. On le sait, on veut que la matière entre vite et pouvoir la mettre en application dès demain matin. C’est rare qu’on veut prendre notre temps parce qu’il est compté et qu’on veut changer de carrière voire ici ça presse sinon je demande un arrêt de travail au doc la semaine prochaine (situation extrême ne pas faire à la maison, lol !).

J’ai donc sauté sur l’occasion quand j’ai vu le cours de Rédaction web que je suis actuellement au Cégep Limoilou à Québec. En plus, Emploi Québec m’offre avec mon statut de travailleur autonome et mon NEQ (numéro d’entreprise du Québec), un excellent et imbattable tarif !!!

Je suis donc de retour sur les bancs d’école depuis quelques semaines et j’adore le concept de la formation continue ! Si tu veux voir les programmes offerts par Limoilou Québec c’est par ici.

Bonne chance et partage avec nous ton retour sur les bancs d’école !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le défi infolettre 20 jours de contenu par courriel pour 1,50 $ par jour est accessible en tout temps ! C'est un départ ? Ignorer