vie entrepreneure | maman a un blog
Entreprendre,  Vie de maman

Vie d’entrepreneure et une montagne d’émotions à gérer !

Ma vie d’entrepreneure bat son plein. Je ne peux pas me plaindre et je ne veux pas me plaindre.

J’accueille l’abondance, j’ai de la gratitude tout plein. Le « problème » c’est que je gère mal les montagnes russes d’émotions par lesquelles je dois passer depuis que j’ai choisi ma nouvelle réalité.

Pleurer, fêter, dormir, douter, apprendre, donner

Bon, faut qu’on se le dise, en-dedans de 15 minutes, je peux être excitée par mon projet ou l,abondance des contrats pis déçue de mes résultats, trouver que tout est compliqué, voir la montagne IMMMMMMMENSE, regarder le succès du voisin et me dire que la compétition c’est pas mon truc…

Je dois gérer mon horaire, être une super mom, pondre du contenu, faire du service à la clientèle, m’assurer que mon site web bug pas, continuer de faire du social, être disponible pour mes enfants, mon conjoint, ma mère… Je dois faire du lavage, du ménage, faire l’épicerie…

Faut pas mettre tout en même temps

Sérieusement, on se met les pieds dans les plats en voulant tout faire dans une journée, une semaine. Travailler de la maison c’est voir les maudites graines sur le plancher, avoir envie de laver la douche, partir une brasser de lavage entre deux contrats en ligne… c’est regarder l’heure à 15h00 et capoter de voir la to-do-list avoir à peine bouger. Se dire que les enfants arrivent dans 45 minutes et au même moment (on dirait) les entendre ouvrir la portes.

Ma réalité, la tienne ?

J’ai essayé plusieurs techniques d’organisation. Pomodoro, liste de 3 choses importantes seulement, essayer une pause de 30 minutes après chaque 90 minutes, aller marcher ou bouger tout court. Au final, je suis encore à la même place. Je suis désorganisée. Dure réalité n’est-ce pas ? Est-ce que tu me comprends ?

C’est quoi une semaine normale de travail ?

J’ai toujours comme objectif de faire une semaine équilibrée. guess what déjà à 16h le lundi je sens que ça vire pas rond. L’enjeu c’est que les priorités j’arrive pas toujours à les mettre au bon endroit et surtout à m’y tenir. Discipline hein ? envers sois-même c’est pas évident. Avec un patron ça coule ben mieux (lol). On oublie cette réalité quand on devient son patron on est même parfois plus exigeant que le pape !

entrepreneure

J’ai décidé de…

ralentir la cadence. J’apprends à dire non même si les opportunités arrivent et que je m’en mord les doigts. Je dois penser à moi. Je dois être ma meilleure amie, ma meilleure boss. Je me donnerais peut être même un arrêt de travail (lol) bon c’est ironique vous aurez compris. Mais réalistement, faut que la pression et l’obsession des résultats se calme. Prendre le temps d’absorber tout le changement dans ma vie. Juste prendre le temps.

Ça peut être enivrant d’avoir du succès, d’avoir plus de contrats, mais si c’est mal géré, ça devient tout le contraire. Une fatigue mentale qui se termine en fatigue physique qui se termine en fatigue chronique.

Just breath, dire non, se ressaisir, assume qu’on est pas surhumaines que l’équilibre faut le provoquer en RALENTISSANT.

Je me répète haut et fort : je ne vais pas flancher, je vais penser à moi et non à mon portefeuille ! Parce que oui l’insécurité financière nous fait prendre des décisions boboches. On dit même oui à des contrats qui ne correspondent pas à notre vraie valeur. Ça aussi j’ai dit c’est terminé. Je donne mon 100 %, je veux le meilleur pour mes clients donc je dois reconnaitre ma vraie valeur. As-tu pensé le faire toi aussi ? reconnaitre tous les efforts, tous les apprentissages que tu fais, tous les sacrifices que tu peux faire pour tes clients, ce que tu donnes comme service après vente…

Je suis la meilleure fan de mes clientes, je dois aussi l’être pour moi, être fière de mon évolution qui devient ma vraie valeur chaque jour.

bouger maman a un blog

J’espère que je t’inspirerai, as-tu envie toi aussi de ralentir ? diminuer la charge mentale ?

La saison estivale s’installe et franchement j’ai envie de te dire, just breath. Diminue tes attentes tu pourras peut être apprécié plus le processus. non ?

Je retourne à ma récompense du vendredi, assise au soleil à attendre l’homme revenir du boulot.

Oh comme il est patient d’être avec une entrepreneure aux montagnes russes d’émotions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le défi infolettre 20 jours de contenu par courriel pour 1,50 $ par jour est accessible en tout temps ! C'est un départ ? Ignorer